• Sakina Traoré

Jour 10

Sourate 93, verset 5 à 11 : « Ton Seigneur t’accordera certes Ses faveurs, et alors tu seras satisfait. Ne t’a-t-Il pas trouvé orphelin ? Alors Il t’a accueilli ! Ne t’a-t-Il pas trouvé égaré ? Alors Il t’a guidé. Ne t’a-t-Il pas trouvé pauvre ? Alors Il t’a enrichi. Quant à l’orphelin, donc, ne le maltraite pas. Quant au demandeur, ne le repousse pas. Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le. »

La journée d’hier n’a laissé que peu de souvenirs dans mon esprit… chose à laquelle je suis habituée puisqu’il m’arrive très souvent d’oublier au dîner ce que j’ai mangé au déjeuner.

La raison ? Je ne vis pas encore assez dans le moment présent. Et combien d’entre nous le font vraiment ?

En commençant ce journal, j’avais peur de deux choses : abandonner en cours de route à cause de l’ennui ou de la routine comme je le fais si souvent et ne rien trouver d’important ou d’intéressant à dire.

Pour arriver à détecter des leçons pertinentes à partager avec vous sur chacune de mes journées, il fallait que j’arrête de traverser les instants pour les vivre. Les savourer. Les analyser. Les ressentir.

Et je n’étais pas absolument pas sûre d’y arriver. Pourtant aujourd’hui, je suis assez fière de moi, au moment où je rédige ceci. Si les habitudes ont la peau dure, j’ai quand même réussi à tenir le cap pendant 9 jours.

Puis hier, j’ai décidé de prendre des congés, lol. Principalement parce que je ne me sens pas bien. Je me suis dit « ce n’est pas grave, personne ne va rien remarquer et j’ai bien le droit de faire une pause si ça ne va pas ».

Sauf que ce journal est un challenge personnel que j’aimerais beaucoup relever, avant d’être un moyen de partage avec vous. Alors j’ai repris ma plume ce soir, inspirée par Tchonté et j’ai commencé à taper pour parler du moment présent.

Dans les quelques lignes de L’Alchimiste que j’ai pu lire ces dernières heures, j’ai surligné entre autres :

« Et pendant que je mange, je ne fais rien d’autre que manger. Quand je marcherai, je marcherai, c’est tout… Parce que je ne vis ni dans mon passé ni dans mon avenir. Je n’ai que le présent, et c’est lui seul qui m’intéresse. Si tu peux demeurer toujours dans le présent, alors tu seras un homme heureux. »

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, en 2018, j’ai fait une grosse dépression (j’en ai moi-même marre de le répéter lol) et mon état était dû à deux choses :

1. Je passais la moitié du temps à penser à mon passé avec culpabilité.

2. Je passais l’autre moitié du temps à penser à mon futur avec anxiété.

Résultat ? Je ne vivais plus dans le présent. Je ne faisais rien de ma vie. Aucun nouveau projet, aucune nouvelle amitié, aucune nouvelle compétence, aucun nouveau savoir… et je me plaignais d’être coincée lol, que rien n’avance dans ma vie alors que je ne faisais rien d’autre que penser.

Puis quelqu’un m’a introduite à la méditation et à la méditation du moment présent et les choses ont changé petit à petit. J’ai appris à me retirer du flot incessant de mes pensées pour agir, savourer dans le présent. Planter des graines qui ont produit de bonnes expériences dans ma vie (voyages, podcast, projets, etc.).

Il y a une dimension très spirituelle et religieuse à tout ceci qui pourrait échapper à certains. Quand on parle de méditation, de moment présent et autres, on pense très souvent que ce sont des concepts philosophiques et psychologiques qui n’ont rien à voir avec Dieu mais c’est tellement faux.

Je précise que je m’adresse ici aux croyants.

Si vous êtes coincés dans le passé et dans la culpabilité, alors comme moi, vous n’avez pas réussi à vous pardonner vos erreurs et à croire que Dieu aussi peut vous les pardonner. Vous doutez probablement de Sa miséricorde et de Sa grâce envers vous.

Ou alors vous ne croyez pas qu’Il vous redonnera de meilleures opportunités que celles que vous avez laissées partir… voyez-vous à quel point c’est diminutif de Son Amour pour vous et de Sa puissance ?

Et si vous êtes anxieux pour l’avenir, que vous vous demandez sans cesse comment vous évoluerez, comment vous obtiendrez telle ou telle chose, alors consciemment ou pas, vous doutez encore de Lui. De Sa capacité à pourvoir à vos besoins, à créer des opportunités pour vous...

Vivre dans le moment présent, c’est dire : je me pardonne pour ce qui est arrivé, ce qui n’est pas arrivé, je crois que Dieu me pardonne aussi et que je suis digne de recevoir ses bénédictions.

C’est également dire : je fais confiance à Celui qui planifie mieux que tous, au meilleur des Stratèges, à celui qui étend Sa générosité (Al Basit).

Essayons autant qu’on le peut de vivre dans le moment présent. D’être reconnaissant de ces petits instants. De ce billet qu’on écrit, de celui qu’on lit. De ce thé qu’on boit. De cette prière accomplie. De ce livre qu’on dévore. De cette compagnie agréable, etc.

Et profitons de ces instants pour planter des graines (projets) qui fleuriront par la grâce du Tout-Puissant.

Que Dieu fasse que les jours à venir soient encore meilleurs. Qu’Il nous pardonne nos péchés et nous guide sans fin et sans cesse sur le droit chemin.

A demain in sha Allah !

N'hésitez pas à partager ce billet s'il vous a plu et laissez un commentaire !

©2018 by S'truggles. Proudly created with Wix.com

Visuel par https://bit.ly/2U0QzBK