• Sakina Traoré

Jour 13

Mis à jour : mai 7

S102, At-Takaathur : « La course aux richesses vous distrait,

Jusqu'à ce que vous visitiez les tombes.

Mais non ! Vous saurez bientôt !

Encore une fois ! Vous saurez bientôt !

Sûrement ! Si vous saviez de science certaine.

Vous verrez, certes, la Fournaise.

Puis, vous la verrez certes, avec l'œil de certitude.

Puis, assurément, vous serez interrogés, ce jour-là, sur les délices. »

As salamu aleykum rahmatuLlah wa barakatuh ! J’espère que vous allez bien de là où vous me lisez, moi je me porte à merveille par la grâce de Dieu.

Aujourd’hui, 13e jour de notre mois de Ramadan, j’aimerais qu’on parle un peu d’un sujet qui me turlupine beaucoup : la valeur aux yeux d’Allah, de ce que nous faisons en dehors des actes qu’Il nous a expressément enjoints dans sa religion.

Je m’explique. On se sent tous mieux quand on prie, quand on jeûne, quand on fait des invocations, des dons, etc. On sait qu’on satisfait Dieu quand on respecte nos parents, nos conjoints, quand on paie nos zakats, bref, quand on fait les choses que le Coran, la sunna et les prophètes nous enjoignent…

Mais est-ce que ce qu’on fait en dehors de tout ceci comptera dans la balance au jour du jugement dernier ?

Je vous donne un exemple : moi avec mes podcasts. Al hamduLlilah, des retours que je reçois, je vois que les gens aiment et que ça les aide beaucoup. Même si je ne donne pas de solutions « prêtes-à-appliquer » à mes auditeurs, il semble que mes réflexions les aident à mieux mener les leurs.

Mais au jour de Yawmal Qiyaamah, est-ce que je pourrai aussi compter sur ça et dire à Dieu : Seigneur, j’ai aidé des gens à mieux vivre leurs vingtaines même si c’est vrai que pour ça, je n’ai pas directement utilisé Ta parole et Tes enseignements ?

Je me demande si tout ce que je fais en dehors des actes religieux et humanitaires compte vraiment ou si je suis juste en train de perdre mon temps dans des choses futiles, des choses de dunya.

Un autre exemple : mes écrits. Avec ce journal, vous me direz sûrement que la réponse est oui, ce serait un argument en ma faveur en face de Dieu parce que j’y fais des rappels mais en dehors de ça ?

J’aime généralement écrire des histoires d’amour, tuer mes personnages, choquer mes lecteurs, sortir de ma tête les mille et un scénarii impossibles qui s’y jouent… dans le seul but de divertir les gens et observer leurs réactions.

Est-ce que le temps que je mets à faire ça me sera compté comme du temps au service des autres ? Ou du temps perdu ?

Autrement dit, devrais-je mettre tout ce que je sais et tout ce que je sais faire uniquement au service de choses qui entrent dans un cadre strictement religieux au risque de verser plus dans la futilité qu’autre chose ?

Pendant que j’y pense, il y a quelques heures, j’ai tweeté que si gaspiller ses talents dans des choses qui ne nous exaltent pas était considéré comme un péché… alors j’aurais eu beaucoup de problèmes au moment de rendre compte.

Mais le prophète sws disait que perdre son temps était pire que la mort. Et si ça comptait aussi pour le savoir et le savoir-faire ? Pour les capacités que Dieu nous a données ?

Si je ne les utilise pas de la façon la plus satisfaisante pour moi et les autres, si je les gaspille au lieu de le mettre au service de ma Légende Personnelle… ce sera retenu contre moi ? Ou je suis libre d’en faire ce que je veux tant que ce n’est pas haram ?

Parce que clairement, j’ai certaines choses dans ma vie en ce moment qui ne me satisfont plus, qui me prennent de l’énergie et du temps alors que je n’en retire que très peu de choses positives… mais ce sont des choses que je n’arrive pas à laisser derrière moi, en tout cas pas encore, parce que pour la plupart, elles m’apportent une sécurité financière dont je ne peux pas me passer.

Donc oui, je me pose beaucoup de questions. Surtout en ce moment où grâce au Covid, je découvre un quotidien que j’aime mieux que celui d’avant, des possibilités qui m’enchantent plus…

J’aimerais beaucoup avoir vos avis sur la question.

En attendant, je continue mon petit bonhomme de chemin pendant ce Ramadan. J’en suis à 10 versets de la sourate Qiyaamah mémorisés aujourd’hui. J’ai toujours aussi peur de ne pas y arriver mais je n’abandonne pas pour autant.

Je vous souhaite à vous aussi de trouver la force de continuer à réaliser vos objectifs de ce mois.

Qu’Allah fasse que les jours à venir soient encore meilleurs. Qu’Il nous pardonne nos péchés et nous guide sans fin et sans cesse sur le droit chemin.

A demain in sha Allah !

N'hésitez pas à partager ce billet s'il vous a plu et laissez un commentaire !

©2018 by S'truggles. Proudly created with Wix.com

Visuel par https://bit.ly/2U0QzBK