• Sakina Traoré

Jour 14

S7, verset 205 : « Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants. »

As salamu aleykum rahmatuLlah wa barakatuh !

J’espère que vous allez bien les amis, moi je me porte à merveille al hamduliLlah. J’ai beaucoup de choses à vous dire dans ce quatorzième billet alors let’s get right into it.

Je suis en congés depuis hier. Après un retard de près de deux semaines, mes Anglais se sont pointés dans la soirée du 12e jour, m’éloignant un peu plus de l’atmosphère particulière de ce mois de Ramadan.

Ces derniers jours, il faut dire que le fait de ne pas avoir pu jeûner de façon constante m’a un peu déconnectée des choses. Ce que j’ai fait avec plus ou moins de constance, c’est apprendre mes versets quotidiens mais en dehors de cela, côté actes d’adoration, le niveau a baissé.

Alors je profite de l’occasion pour vous rappeler, à vous et à moi, qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. Il nous reste encore 15 jours in sha Allah. Si nous ne sommes pas satisfaits de notre niveau d’implication jusque là, il ne tient qu’à nous de faire mieux. Chaque jour compte.

Du coup, moi j’ai décidé, même si je ne peux ni jeûner ni prier, de continuer à me lever à l’heure du sahour avec mes sœurs pour zikrer et lire le Coran. Je ferai également l’effort in sha Allah de prendre 5 à 10 minutes à chaque heure de prière pour zikrer et apprendre mes versets de Qiyaamah ou regarder des prêches sur la religion.

J’espère que tout ira en s’améliorant de mon côté et du vôtre.

La deuxième chose dont j’aimerais vous parler aujourd’hui c’est l’intention dans nos zikr. Depuis que j’ai découvert la méditation, j’essaie de constamment me rappeler à l’ordre sur le fait d’être présente dans toute action que je pose. Et je me suis très vite retrouvée à faire une introspection sur cela par rapport à la religion.

Au-delà du fait de pouvoir me concentrer dans la prière, je voulais être consciente de chaque mouvement, de chaque émotion, de chaque moment. Concernant les zikr, je me suis également rendu compte que je les faisais de façon machinale.

Le temps de réciter mes 100 astaghfirLlah par exemple, je me perdais dans mes pensées et me retrouvait à la fin du chapelet sans trop savoir comment. J’ai fini par me dire « non Sakina, il faut que tu mettes du cœur et de la volonté dans tes zikr, que tu penses à chaque mot que tu psalmodies et que tu médites sur son sens ».

Parce que pour moi, ça ne sert à rien de réciter 100 fois « pardonne-moi Seigneur » sans même y mettre du mien. Réfléchissez. Quand vous faites vos zikr, le but c’est d’arriver à répéter l’invocation un certain nombre de fois ou que chaque fois compte vraiment ?

Je suis tombée sur une vidéo de Tik Tok juste avant le Ramadan, où une jeune femme parlait de notre façon de réciter tellement vite les invocations qu’on avale des mots.

On ne prend plus le temps de dire correctement SoubhanAllah, on file avec subh…subh…subh… qui nous poursuit ? Et surtout, est-ce que c’est la bonne façon de faire ??

Alors ma résolution depuis un certain temps, c’est de me forcer :

1. A prononcer les mots entièrement et comme il faut.

2. A attacher à chaque mot, quelque chose de particulier. Par exemple, si je fais 100 AstaghfirLlah, pour chacun je vais essayer de penser à un péché pour lequel je veux me faire pardonner.

Je vous invite vraiment à essayer. Vous verrez tout ce que ça changera dans votre poitrine que de faire les invocations de cette façon.

Voilà donc mon challenge. Choisissez entre 50 astaghfirLlah ou 50 Al hamduliLlah. Pour chacun d’entre eux, écrivez un péché pour lequel vous demandez pardon ou une chose pour laquelle vous êtes reconnaissants.

Vous verrez qu’il y a plein de péchés que vous négligez ou plein de grâces que vous prenez pour acquis.

Ma participation // 50 al hamduliLlah 


Ya Allah, je te dis merci pour :

  1. Pour l’eau que je bois 

  2. L’eau avec laquelle je me douche et prends mes ablutions

  3. Pour la nourriture

  4. Pour les vêtements 

  5. Pour l’argent

  6. Pour le temps 

  7. Pour l’énergie

  8. Pour la respiration 

  9. Pour la santé

  10. Pour les amis que j’ai 

  11. Pour les amis que j’avais 

  12. Pour les lunettes empruntés à ma soeur 

  13. Pour mon téléphone qui me permet de faire tant de choses

  14. Pour mon ordinateur également 

  15. Pour Internet et les possibilités que ça m’offre

  16. Pour les chagrins d’amour qui m’ont permis de trouver l’amour en Toi et en moi d’abord

  17. Pour mon aînée qui s’occupe si bien de moi

  18. Pour ma seconde grande soeur qui est le dévouement même et la générosité

  19. Pour ma petite soeur avec qui je peux parler et rigoler de tout

  20. Pour la présence de ma mère dans ma vie

  21. Pour la présence de mon père dans ma vie 

  22. Pour le toit sous lequel je vis 

  23. Pour toutes les aumônes que j’ai pu faire dans ma vie

  24. Pour tous mes voyages

  25. Pour mon talent pour l’écriture

  26. Pour toutes ces histoires que j’ai écrites

  27. Pour toutes ces histoires que j’ai lues

  28. Pour Les Caravanes du volontariat, projet mis aux oubliettes pour le moment mais qui m’a appris tant de choses

  29. Pour l'expérience TEDx Yamoussoukro

  30. Pour l’expérience Pen Pen Africa

  31. Pour l’expérience SUSI

  32. Pour ma facilité à apprendre les langues

  33. Pour la beauté physique

  34. Pour la beauté intérieure

  35. Pour tout l’amour que les gens me donnent, même les inconnus à travers les réseaux sociaux

  36. Pour tous les cadeaux que j’ai reçus dans ma vie, surtout ces dernières semaines

  37. Pour le journal de Ramadan que tu me donnes chaque jour la force d’écrire

  38. Pour tout ce que j’ai appris de ma dépression

  39. Pour le divorce de mes parents, car leur séparation m’a permis de tisser des liens uniques avec chacun d’entre eux

  40. Pour ces petits bobos que j’ai, car ils me poussent à mieux apprécier Tes grâces

  41. Pour mon boulot car il me permet de m’épanouir

  42. Pour mes podcasts car ils me permettent de grandir et créer de nouvelles possibilités pour moi 

  43. Pour mes neveux qui m’enseignent la patience et la maîtrise de moi-même 

  44. Pour le sommeil que je trouve chaque nuit et qui me permet de me reposer

  45. Pour ces rêves dans lesquels tu me montres si souvent le chemin

  46. Pour les versets déjà mémorisés du Coran

  47. Pour la grâce d’avoir pu apprendre à lire d’Arabe et donc Ta parole

  48. Pour ce que tu m’enseignes de la religion chaque jour

  49. Pour ce que j’arrive à accomplir comme acte d’adoration chaque jour

  50. Et enfin, je Te suis infiniment reconnaissante d’avoir fait de moi une musulmane.


Qu’Allah fasse que les jours à venir soient encore meilleurs. Qu’Il nous pardonne nos péchés et nous guide sans fin et sans cesse sur le droit chemin.

A demain in sha Allah !

N'hésitez pas à partager ce billet s'il vous a plu et laissez un commentaire !

©2018 by S'truggles. Proudly created with Wix.com

Visuel par https://bit.ly/2U0QzBK