• Sakina Traoré

Jour 17

Sourate 31, verset 6 : « Et, parmi les hommes, il est (quelqu'un) qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d'Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant… »

As salamu aleykum rahmatuLlah wa barakatuh !

Ce billet arrive très en retard parce que je n’ai pas pu m’approcher longtemps d’un écran ces deux derniers jours. Comme je vous l’ai dit au jour 16, je me suis réveillée avec l’œil gauche rouge et enflé.

Au fil des heures, ça s’est empiré et je ne supportais plus du tout aucune forme de lumière. Le soleil, l’ampoule, le téléphone, tout faisait un mal de chien.

Al hamduliLlhah, ça va mieux aujourd’hui. J’ai même repris le travail et ouvert mon ordinateur, c’est dire !

Alors en plus du sujet que je voulais aborder aujourd’hui, à savoir la musique, je vais également vous parler de ces petites choses que nous prenons pour acquises et qui pourraient disparaître du jour au lendemain.

Quand je me suis levée un matin avec l’incapacité de regarder devant moi, d’utiliser mon téléphone, mon ordinateur ou même une feuille de papier, j’ai paniqué en me demandant ce que serait ma vie si je perdais la vue.

Mon boulot, mes projets, mes loisirs… tout devrait changer, ou presque. Je ne pourrais plus voir les visages des gens, les portes devant moi, je ne pourrais plus me déplacer toute seule…

Un seul sens se barre et vous perdez une multitude de choses. Allah vous retire une seule de Ses grâces et votre vie n’est plus la même. Tout ça pour dire, n’oublions pas de dire al hamduliLlah pour ces choses auxquels nous pensons si peu (la preuve je n’ai même pas cité les 5 sens dans ma liste des 50 choses pour lesquelles je suis reconnaissante).

N’oublions pas également d’en profiter pour faire de bonnes et saines choses. Attention à ce qu’on regarde, ce qu’on mange, ce qu’on touche, ce qu’on respire et ce qu’on écoute…

En parlant d’ouïe, venons-en au second sujet du jour.

On le sait tous, la musique est un sujet très controversé en Islam. Je ne suis aucunement là pour vous dire quoi faire à ce sujet, vous pouvez faire vos propres recherches et décider par vous-même. Je veux juste, à la demande d’un proche, partager avec vous mon expérience de la question.

Certains savants disent que c’est le tambour qui est interdit, d’autres avancent que ce sont tous les instruments de musique qu’il faut bannir, un autre groupe encore soutient que l’interdiction concerne tout ce qu’englobe le mot « chanson ».

Cette dernière prise de positon me fait un peu tiquer parce qu’on définit le mot chanson comme un chant ou un bruit harmonieux… ce qui me fait penser à la psalmodie du Coran. En toute objectivité, ne ressemble-t-elle pas à un chant harmonieux ?

Il y a également cet autre groupe qui dit que c’est plutôt les chansons qui incitent à l’immoralité ou à l’illicite qui sont interdites.

Je vous avoue que je me suis longtemps sentie perdue. Parce qu’à une époque où j’essayais d’écouter moins de musique, j’avais remplacé toutes mes playlists par des sons de Silence des Mosquées. Mais eux aussi ont des tambours sur certains sons et même sans ça, ça reste des chansons. Ecrites pour guider et aider les musulmans mais des chansons quand même.

Et ça me fait également penser aux 99 noms d’Allah qui sont chantés dans l’application Muslim Pro pour aider les gens à les mémoriser. Il y a des tambours en fond… ça veut dire que c’est illicite ? Right, très compliqué tout ça.

Pour ma part je suis donc passée par plusieurs phases et plusieurs questionnements (still am). Au moment d’écrire ceci, j’ai décidé de réduire la quantité de musique que j’absorbe.

Généralement je n’en écoute que quand je travaille. Ça me permet d’effectuer mes tâches sans vraiment sentir la fatigue. Mais je fais également partie de ces gens incapables d’écouter de la musique sans chanter aussi si je connais les paroles ou bouger en rythme.

Alors en faisant plus attention à l’effet que la musique avait sur moi, je me suis rendu compte que :

1. Même si certaines chansons n’incitent pas à l’immoralité, elles ont un effet sur mon corps qui fait je me mets à danser de façon très provocatrice sans même m’en rendre compte.


J’ai remarqué ça plusieurs fois au bureau. Heureusement je suis assise donc personne ne le remarque mais je me déhanche comme pas possible quand j’écoute certaines chansons ; j’essaie de me retenir mais c’est comme si mon corps avait une volonté propre.


2. Parfois, c’est impossible pour moi de me sortir une chanson de la tête et je me retrouve à lutter à cause de ça, pour me concentrer pendant la prière. Ça me frustrait beaucoup alors je faisais l’effort à un moment de ne pas écouter de musique dans l’heure avant une prière.


3. Je me suis rendu compte que quand j’écoute moins de musique, mon cœur et ma tête sont moins distraits et je suis plus disposée quand je fais des actes d’adoration. Même juste pour la lecture du Coran.

Il faut vraiment pouvoir vous observer avec objectivité pour voir l’effet de la musique sur vous et décider si ce que ça vous fait vous aide ou pas.

Certaines chansons vous donnent même envie de sexe, il faut se le dire. Alors faites plus attention, faisons des recherches, observons les retombées dans nos vies et prenons les décisions qui s’imposent.

Moi j’ai résilié mon abonnement premium Deezer et je n’ai pas intentionnellement écouté de musique depuis le mois de Ramadan. Je crois sincèrement que ça m’aide dans l’apprentissage de mes sourates et surtout à purifier mes pensées.

J’espère pourvoir continuer après ce mois béni in sha Allah.

Qu’Allah fasse que les jours à venir soient encore meilleurs. Qu’Il nous pardonne nos péchés et nous guide sans fin et sans cesse sur le droit chemin.

A demain in sha Allah !

N'hésitez pas à partager ce billet s'il vous a plu et laissez un commentaire !

©2018 by S'truggles. Proudly created with Wix.com

Visuel par https://bit.ly/2U0QzBK