• Sakina Traoré

Jour 18

Le Prophète sws a dit : « Le combattant est celui qui lutte contre lui-même afin d’obéir à Allah, et l’émigrant est celui qui fuit ce qu’Allah lui a interdit. »

-Rapporté par Ahmad avec une bonne chaîne de transmission, al-Hâkim, adh-Dhahabî et Ibn Hibbân l’ont authentifié.

As salamu aleykum rahmatuLlah wa barakatuh !

Deuxième billet en retard qui vient à vous. Pour la 18e journée de ce mois sacré de Ramadan, j’aimerais vous parler de jihad.

C’est un mot que j’ai fui pendant longtemps à cause de toutes les connotations négatives qui viennent avec lui de nos jours ; et nous savons tous pourquoi.

De ce que j’ai lu, à l’origine, le mot jihad signifie « effort ». Pour le musulman, ce mot a donc pour sens premier : un effort ou une lutte contre soi-même pour devenir meilleur.

Il y a quatre catégories de jihad qui sont revenues au fil de mes lectures :

· Le jihad contre soi-même ;

· Le jihad contre satan ;

· Le jihad contre les mécréants ;

· Le jihad contre les hypocrites.

La lutte contre soi-même est donc celle qui doit primer dans nos vies. Et si vous faites des recherches sur les efforts à faire pour maitriser votre nafs (votre âme) et vos passions, vous verrez que c’est une affaire très importante et assez compliquée.

Celui qui s’y adonne vraiment aura très peu de temps et d’énergie à consacrer à critiquer les autres, à juger de leur islamité ou à vouloir déclencher des bombes à tout va contre un peuple qui ne lui a pas déclaré la guerre.

Le premier jihad que vous devez faire est donc celui contre vous-même car souvenez-vous :


Sourate 12, verset 53 : « Je ne m’innocente cependant pas, car l’âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux. »

Pendant le mois de Ramadan, alors même que les shayatin sont attachés et qu’ils n’ont plus aucun pouvoir sur nous, nous continuons pourtant de pécher.

Si cela doit nous enseigner une chose, c’est qu’il y a un mal en nous-mêmes que nous devons combattre. Des boutons qui existent déjà et que le shaytan ne fait que presser avec ses was was.

Depuis quelques mois, je pense fortement à tout ceci et je me rends compte de ma faiblesse face à ma propre âme. Plus j’essaie de la dominer, plus je me rends compte à quel point on a tous du travail à faire sur nous-mêmes. Mais on ne s’en rend compte que quand on essaie vraiment de changer.

Tant que vous restez dans votre zone de confort, à croire que vous êtes plus ou moins parfaits ou que rien ne cloche, vous ne verrez jamais à quel point votre âme vous mène par le bout du nez.

Et cela passe par les plus petites choses pour moi :

· Chaque jour, je lutte pour mieux manger, manger selon la sunna ; un tiers du ventre pour l’eau, un tiers pour la nourriture, un tiers pour l’air. Et chaque jour est une vraie lutte parce que j’adore manger.

· Faire mes cinq prières quotidiennes est parfois vraiment compliqué et c’est un des jihad les plus importants que je mène contre moi-même en ce moment.

· Ecouter moins de musique.

· Ne plus juger les autres, même en pensées.

· Me mêler de ce qui me regarde.

· Ne plus me laisser aller à la colère, à l’impulsivité et aux pensées négatives.

· Parler pour dire des choses utiles, positives et non pas sortir des paroles qui créeront ou encourageront le mal.

· Me préserver, préserver mon corps, etc.

Nous avons tellement à faire ! Si seulement nous étions concentrés sur nous afin de devenir de meilleures personnes et de meilleurs musulmans pour la face d’Allah, nous n’aurions plus le temps de vouloir combattre, dénoncer, etc. les autres.

Sauf de la façon dont le prophète sws nous a recommandé de le faire : avec douceur. Parce que nous aurons compris à quel point c’est difficile pour nous et pour l’autre de changer.

Et dans le jihad contre soi-même, il y a 4 degrés :

1. Apprendre la religion ;

2. Pratiquer la religion ;

3. Prêcher et enseigner la religion aux autres ;

4. Eduquer son âme dans la patience face aux difficultés et au mal que lui font les gens, et à supporter tout cela pour plaire à Allah.

Où en êtes-vous dans ce jihad ? Que faites-vous pour vous améliorer en tant que Musulman ? Pensez-y.

Qu’Allah fasse que les jours à venir soient encore meilleurs. Qu’Il nous pardonne nos péchés et nous guide sans fin et sans cesse sur le droit chemin.

A demain in sha Allah !

N'hésitez pas à partager ce billet s'il vous a plu et laissez un commentaire !

©2018 by S'truggles. Proudly created with Wix.com

Visuel par https://bit.ly/2U0QzBK