• Sakina Traoré

Jour 25

« Cesse de chercher ta place dans la vie, ta place te cherche. »

-Ali ibn Abi Talib

As salamu aleykum rahmatuLlah wa barakatuh !

J’ai reçu beaucoup de retours aujourd’hui concernant le billet sur les rêves. Vous avez partagé avec moi les vôtres, vos difficultés à les comprendre, à les accepter et parfois même votre envie de vous en débarrasser.

Al hamduliLlah, je suis toujours ravie de vous lire et j’essaierai toujours, autant que faire se peut de vous aider à trouver des réponses à vos interrogations. Ce qui m’amène justement au sujet du jour : aller pas à pas et faire sa part.

Comme je vous l’ai déjà écrit dans ce journal, je n’avais aucune idée de comment j’arriverais à écrire un billet pour chaque jour de ce mois sacré, quand j’ai décidé de suivre Tchonté dans son aventure (d’ailleurs allez lire son jour aussi sur leschroniquesdetchonté.com).

J’avais peur de ne pas y arriver et de me lancer encore une fois, dans un défi qui aurait raison de moi. Mais au fil des années et des projets, j’ai su développer une capacité qui m’aide beaucoup aujourd’hui : faire taire la petite voix qui me rappelle toutes les raisons de ne renoncer.

Parfois, on se retrouve face à nos projets, nos ambitions, nos quêtes, etc. et on se dit que c’est trop gros, trop grand, trop compliqué, trop demanding… on ne sait pas si on y arrivera. Et bien des fois, on finit par abandonner avant même d’avoir commencé.

Le premier combat qu’il faut gagner selon moi, si on veut accomplir de belles choses pour nous d’abord et pour le monde ensuite, est contre nous-même. Et une partie de ce combat consiste à accepter que tout n’est pas à faire en une seule fois et que notre rôle est important dans le jeu de la vie.

Je me souviens que dans l’épisode de mon podcast tourné avec Coach Lafissou, elle a donné un conseil par rapport au sport qui peut s’appliquer dans tous les domaines de la vie : si votre objectif semble trop grand, trop effrayant, découpez-le en petites étapes.

Il faut aller pas à pas. Le monde ne va pas s’effondrer, votre projet ne sera pas nul si vous ne faites pas tout en même temps. Et c’est valable également pour vos objectifs religieux, personnels, financiers, etc. Apprenons à commencer petit et à améliorer ce que nous faisons en avançant.

Le deuxième volet de notre sujet, c’est de faire sa part. En dehors des réactions sur le billet qui parlait de rêves, j’ai également reçu des emails, des messages inbox et lu des commentaires de plusieurs personnes sur tout ce que j’ai eu à partager.

Certaines personnes me disaient : « tes mots me font du bien… », « tu m’as amené à réfléchir… », « je pensais que j’étais le/la seul(e) à vivre ceci… », « tes billets m’apaisent… ».

Du coup, je me suis dit : wow, heureusement que je n’ai pas abandonné ce journal. Allah est vraiment passé par moi pour toucher des gens et pour leur permettre de comprendre ou sinon de se souvenir de choses importantes pour eux. Et si j’avais laissé tomber ?

Si j’avais continué à croire que mes mots ne servent pas à plus que divertir ? Ou que je ne suis pas assez disciplinée pour relever un tel challenge ?

Je ne suis passez arrogante pour penser que si je ne l’avais pas fait, Allah n’aurait pas pu trouver quelqu’un d’autre par qui faire passer ces différents messages, non. D’autres auraient pu et peuvent toujours.

Mais moi, je serais passée à côté d’une superbe expérience. Et vous, vous n’auriez pas eu la possibilité d’entendre ces choses, ces leçons de moi.

Vous vous souvenez du billet qui parlait de Légende Personnelle ? Je vous disais que je croyais vraiment que chacun d’entre nous avait une mission à accomplir sur cette terre, aussi minime soit-elle.

Qu’il s’agisse d’écrire des histoires qui touchent ou de devenir président pour changer les choses ; je crois que nous avons tous une part à faire et que c’est une obligation que nous avons envers nous-même et le monde que de réaliser notre mission.

Mais souvenez-vous toujours qu’on peut très bien y aller pas à pas pour faire sa part.

Qu’Allah fasse que les jours à venir soient encore meilleurs. Qu’Il nous pardonne nos péchés et nous guide sans fin et sans cesse sur le droit chemin.

A demain in sha Allah !

N'hésitez pas à partager ce billet s'il vous a plu et laissez un commentaire !

©2018 by S'truggles. Proudly created with Wix.com

Visuel par https://bit.ly/2U0QzBK