• Sakina Traoré

Jour 6

« Il y a une grande vérité en ce monde : qui que tu sois et quoi que tu fasses, lorsque tu veux vraiment quelque chose, c’est que ce désir est né dans l’Âme de l’Univers. C’est ta mission sur la Terre. » - L’Alchimiste, Paulo Coelho

J’ai craint, durant toute la journée, de ne rien avoir d’intéressant à vous raconter aujourd’hui. Il faut dire que c’est un exploit pour moi d’avoir passé ces cinq derniers jours à vous parler par écrans interposés.

Chaque jour, j’ai peur de ne pas y arriver mais chaque jour, al hamduLlilah, je cherche au plus profond de mes expériences et une idée me vient à l’esprit. Alors j’écris un mot, puis un autre, et j’accomplis ma promesse quotidienne envers vous.

Ce sixième jour du mois de Ramadan a été plutôt calme pour moi. Puisque je n’ai pas jeûné, j’ai compensé en écoutant encore plus la psalmodie des 99 noms d’Allah que j’ai partagée avec vous au jour 3. J’ai appris 5 versets de plus de la sourate Al-Mursalaat et j’ai mis du cœur à mes prières.

Au-delà des quelques nouvelles alarmantes et décevantes reçues, du temps qui est passé ultra vite et de la journée qui s’est terminée par 11 rakats avec ma sœur aînée, c’est bien le livre cité ci-dessus qui m’est resté en tête.

Ça vous est déjà arrivé de lire un ouvrage, de le trouver si profond et si beau que vous avez envie de vite le terminer pour méditer sur l’entièreté du message… mais en même temps, vous voulez prendre votre temps ?

Parce que le livre a tellement d’enseignements qu’on veut le savourer, le comprendre, le méditer. Presque que comme quand on lit un livre saint.

J’ai entendu parler de ce livre des dizaines et des dizaines de fois. Il y a un peu plus d’un mois, je suis passée à la FNAC et j’ai bien failli le prendre. Sauf qu’à la dernière minute, je l’ai reposé.

Je me suis souvenue de la petite déception que j’avais ressentie à la fin de « Le monde s’effondre » de Chinua Achebe et je n’ai pas voulu prendre le risque.

Parce que parfois, les gens vous détruisent l’expérience d’une grande œuvre avec leurs descriptions grandiloquentes et leur enthousiasme qui vous fait imaginer… qui vous fait appréhender. Et vous finissez par être déçu parce que vous attendiez plus. Ou plutôt vous attendiez « différent ».

Anyway, je ne sais plus qui en a reparlé autour de moi ces derniers jours mais quand je suis retournée à la FNAC mardi passé, je n’ai pas pu résister.

Je l’ai acheté, je l’ai commencé, et depuis je ne le pose que pour m’assurer que j’offre à ce livre l’attention et le niveau de méditation qu’il mérite. Pour vous dire, je suis tellement touchée que j’ai organisé un jeu sur mes réseaux sociaux pour offrir ce livre à quelqu’un.

J’ai fini par choisir deux personnes à qui l’offrir. Dépense imprévue que je vais sentir passer (oublions un peu mes podcasts sur l’argent mdr) mais je suis heureuse de pouvoir le faire.

Je n’ai pas encore terminé l’ouvrage alors je ne peux pas vous en faire un résumé ou vous dire exactement de quoi il traite mais j’ai surligné un nombre fou de pages. Retenu de belles idées. De profondes questions.

Quelle est Votre Légende Personnelle ? Votre mission de vie ? Votre rêve ultime ?

Paulo dit, à travers le Roi dans le roman, que quand une personne se décide à accomplir sa légende personnelle, tout l’Univers fait en sorte qu’elle y parvienne.

Mais encore faudrait-il que vous connaissiez votre légende et que vous soyez prêt à tout donner pour l’accomplir.

Ceci, en vérité, a raisonné en moi parce que jusqu’aujourd’hui, je cherche la mienne, de légende personnelle. Je cherche ma mission de vie. Quelque chose me dit que je la touche du doigt mais je suis encore trop déconnectée de moi-même pour la saisir clairement. In sha Allah, ça viendra.

J’en parle aussi parce que je trouve que ça entre assez bien en ligne de compte avec mes prières de ces derniers jours pour mes proches (au féminin, lol) et moi.

En ce moment, quand je prie pour que Dieu nous accorde à mes amies, à mes sœurs et moi, des époux ; je prie pour qu’Il nous donne des partenaires de vie avec qui nous cheminerons dans son sentier et avec qui accomplir nos missions de vies. Les leurs et les nôtres.

Parce que je trouve que c’est la chose la plus importante et la plus gratifiante que je pourrais faire sur cette terre : réaliser ce pourquoi Dieu m’y a mise.

Sinon, que ferais-je ? Amasser de l’argent ? Devenir célèbre ? Me marier et vivre au jour le jour de petits bonheurs jusqu’à ce que mon heure arrive ?

Oui c’est possible. Mais ce n’est pas ce que je veux.

Je veux, au soir de ma vie, sourire en levant le doigt au ciel, sachant que j’ai fait Sa Volonté, aussi minime soit-elle aux yeux du monde.

Qu’Il m’a choisie, m’a faite unique et m’a confié une mission que j’ai menée à bien. Alors, je saurai que ma vie a servi à quelque chose de bien mieux que de profiter sainement de dunya en préparant Akhira.

Honnêtement, quand je pense à ma mission de vie, je pense à l’Amour. Le ressentir, le devenir, le partager.

Je vous l’ai dit dans mon billet précédent, je prie en ce moment pour Dieu fasse de moi une lumière pour moi-même et pour les autres. Une source d’Amour pur et qui guérit.

Mais je ne sais pas encore si c’est vraiment ça. Je l’espère, ce serait trop beau, lol.

Alors, je vous pose la question. Déjà, est-ce aussi important pour vous que pour moi de trouver votre mission de vie ? Votre légende personnelle ? Croyez-vous que cela existe ? Et si oui, que faites-vous pour la trouver ?

Et sinon, comment se passe votre Ramadan ? Mes billets vous sont-ils utiles ?

Que Dieu fasse que les jours à venir soient encore meilleurs. Qu’Il nous pardonne nos péchés et nous guide sans fin et sans cesse sur le droit chemin.

A demain in sha Allah !


PS : Si vous avez lu L'Alchimiste de Paulo Coelho et que vous avez apprécié ou que vous souhaitez le découvrir, jetez également un oeil à Soufi mon amour de Elif Shafak... vous m'en direz des nouvelles.

108 vues2 commentaires

©2018 by S'truggles. Proudly created with Wix.com

Visuel par https://bit.ly/2U0QzBK